Menu
Compte / Panier

ARCHIGRAPHIÆ

Ce livre présente les résultats d’une Summer School organisée à l’Istituto Svizzero de Rome, à laquelle ont participé des étudiants de l’ECAL en Master Type Design et de l’ISIA Urbino. Le workshop s’est focalisé sur les problématiques de la période allant de 1922 à 1943, lorsque l’Italie était dirigée par Benito Mussolini sous son régime fasciste. Se considérant comme le successeur des empereurs romains, Mussolini a développé dans sa propagande une iconographie et une esthétique imitant celles des Césars, avec notamment un usage intensif des inscriptions publiques, taillées dans le marbre ou moulées dans le béton, imposant sa personne et son régime comme la Troisième Rome dans l’espace public. Plus discrets que l’imagerie et les images, les caractères et les lettres pouvaient également servir d’armes de propagande. L’analyse des inscriptions, de leur esthétique et de leurs contextes peut aider le lecteur contemporain à s’interroger sur son époque et sur l’utilisation possible de la typographie pour véhiculer des opinions politiques. Les textes rassemblés dans cette publication donnent un aperçu historique de l’époque. Comment la culture fasciste était-elle orientée ? Comment la Nouvelle typographie a-t-elle été reçue en Italie ? Comment les graphistes italiens ont-ils réussi à naviguer dans une époque aussi compliquée ?

 

Publication year: 2020
Publié par: ECAL/Ecole cantonale d’art de Lausanne
Édité par: Matthieu Cortat, Davide Fornari
Textes: Divers
Langue: Anglais & Italien
Design graphique: Matthieu Cortat
Pages: 168
Photographies: Divers
Images: 120
Dimensions: 24 × 16 × 1.5 cm
Poids: 540 g
ISBN: 978-2-9701356-8-5

CHF30.–

44 en stock

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus